gallery/20200218 logo
gallery/titre site 4 jpeg
gallery/20200218 logo

 Photos :

 

Jean Baccheta

Gilles Briaux

internet

 

gallery/vehi_divers_076
gallery/amusement002

Jeudi 14 novembre 2019 :

Enghien-les-Bains

 

   En cette matinée fraîche et humide Alexandre, notre chauffeur, nous a amené à bon port (je pourrais même presque dire, avec humour, de port à port puisque nous sommes à côté du port de Bonneuil et nous allions à côté du port de Gennevilliers) à travers les bouchons matinaux ce qui nous a valu presque une demi-heure de retard. Sur place deux charmantes guides nous attendaient dans le froid et après un bref arrêt au casino nous sommes partis en deux groupes pour une visite commentée de la ville.

 

   Enghien est une ville récente créée au début du XIXème siècle suite à la guérison de Louis XVIII grâce aux eaux sulfureuses de ses sources. Auparavant ce n'était qu'une zone marécageuse sentant l’œuf pourri à cause des émanations sulfureuses. Elle devint ville de cure où il fallut aménager des divertissement, l'établissement thermal attira une certaine aristocratie qui se fit construire des villas, puis, progressivement le train remplaça les diligences et la ville se modifia pour devenir ce qu'elle est aujourd'hui.

 

   Debout face au lac, nous avons profité de nombreuses explications et du vent glacial qui soufflait. Il n'a pas été possible d'approcher de près le Grand Hôtel car notre équipe de France de football s'y reposait, comme à son habitude, en attendant le match du soir. Ensuite, ce fut un tour en ville jusqu'à l'église et la mairie.

 

   L'agréable repas dans la salle « Mylène Paysant-Leduc » nous apporta de la chaleur et un moment de pause avant de s'attaquer à la deuxième partie de la journée : le casino !

 

   Le casino appartient à la ville (ce qui rapporte quelques bons revenus : environ 20% des sommes jouées) et est géré par le groupe « Barrière » qui s'occupe aussi de l'établissement thermal, du Grand Hôtel et du restaurant « Fouquet's ». A notre arrivée, remise de divers bons : entrée (14€ c'est le seul payant en France!), cocktail, mise pour jouer (5€ à échanger à une caisse). Après le passage au contrôle, chacun est parti trouver sa (ou ses) machines pour tenter de rapporter la fortune. Le personnel était à notre disposition pour nous expliquer comment jouer et … gagner !!! Certains ont gagné quelques euros, d'autres en ont perdu, mais il ne semble pas que le « jackpot » soit tombé dans une de nos escarcelles. Tout le monde semble s'être bien amusé, soit à jouer, soit à voir jouer les autres et pour ceux qui ne connaissaient pas ils ont pu voir cette immense salle remplie de « bandits manchots » (on continue à les appeler comme ça même si l'électronique leur a fait perdre le bras), environ 400 à ce que j'ai entendu et, pour les plus intrépides, voir la salle des « jeux de table » (roulette, black-jack, poker, ,,,).

 

   17h00 fut l'heure du départ et Alexandre, toujours aussi calme et posé, nous fit profiter des bouchons vespéraux pour notre retour.

 

   Malgré la froidure du matin, n'ayant pas eu de pluie durant la visite, la journée fut très agréable.

 

 Gilles Briaux

 

Coût :  71 €

 

gallery/car fixe 1
gallery/théatre 1
gallery/paysages010