Photos :

 

Martine Colombo,

Monique Millot,

Guy Bétaille,

 

 

Jeudi 6 février 2020 :

Duo D'excellence

 

   Par ce beau matin d'hiver, nous partîmes de bonne heure (vers 7h45) de Chennevières pour un duo d'excellence dans les départements de l' Orne et de l' Eure et Loir . Nous avons été très vite rattrapé par un bouchon d'exception du Val de Marne/Hauts de Seine. Il était environ 10h quand nous avant quitté l'Ile de France.

   C'est là que notre duo de chauffeurs d'excellence (Martin et Willy), qui venait de passer plusieurs heures à essayer de dénicher les voies et routes les moins encombrées, se sont mis en action . D'abord pour enfiler au plus vite les kilomètres et aussi pour optimiser le temps de notre journée. Après négociation avec les différents prestataires, ils nous ont proposé d'inverser le programme.Nous avons donc visité le chocolatrium de Danville avant de se rendre à notre repas à Verneuil d' Avre. La visite de la manufacture Bohin à Saint Sulpice sur Risle étant décalée dans l'après midi.

   L'accueil au chocolatrium a été fait par un plateau de dégustation de chocolat et un petit jeu qui, au travers d'un test des connaissances et et attentes sur le chocolat, a permis à chacun d'en avoir un échantillon supplémentaire . Un film nous a ensuite conté la fabrication du chocolat depuis la cabosse jusqu'à la tablette avec comme fil directeur la passion de son créateur : l' entreprise familiale Cluizel qui exerce à Danville depuis 70 ans et y emploie 200 personnes. Nous avons ensuite admiré le travail de ces artisans et avons bien sût terminé par une nouvelle dégustation et un passage dans la boutique de vente.

 

   Le repas au grill Saint Martin (oui cela ne s'invente pas!) à Verneuil sur Avre s'est très bien passé et à la reprise du car nous avons profité des explications d'une des régionales de l'étape sur l'architecture de ce magnifique village Normand où il y a notamment de belles maisons à colombages et une réplique de la tour existante à Rouen. (Danielle PETIT a en effet été comme Monique MILLOT  à l'école dans la région).

 

   L'heure est à présent venue de reprendre le fil de notre visite et donc de retrouver les établissements Bohin à Saint Sulpice sur Risle. Nous y avons été accueillis par une charmante guide conférencière qui nous a narré l'histoire de cette manufacture qui date depuis 1833 et est à présent encore un  établissement en activité dans notre beau pays,et qui rayonne dans le monde entier. Dans les années 2000 un musée est venu s'ajouter à la zone de production et nous découvrons ainsi les 27 étapes de fabrication d'une aiguille qui s étalent sur une durée de 2 mois entre l'arrivée du fil en acier doux jusqu'à la plaquette d'aiguilles. Ce musée accueille environ 15000 visiteurs par an. Ensuite nous avons traversé la zone de fabrication et les témoignages sur la vie de cet établissement qui s'est implanté dans ce pays d'Ouche car existaient sur place une minerai de fer de qualité exploité dans des mines à ciel ouvert, du bois pour le charbon et l'eau pour l'énergie . La sortie s'est effectuée par la boutique de vente où nos couturières ont pu trouver les outils (ciseaux, épingles, aiguilles) et les revues qui leur manquent encore pour poursuivre leur passion.

C'est donc les yeux remplis de ces passionnants témoignages sur l'artisanat encore vivant que nous avons repris le chemin du retour vers 17h30 et avons retrouvé Chennevières vers 20h30.

 

Nous remercions les adhérents pour leurs photos que vous trouverez ci dessous et pour leur collaboration.

 

Guy Bétaille